Octobre 2021 – Kaga Bōcha de Kanazawa

Ce mois-ci, nous avons sélectionné un Kaga Bōcha (加賀棒茶), originaire de la ville historique de Kanazawa (金沢市), la capitale de la préfecture d'Ishikawa (石川県).

Station de Kanazawa par 663highland, CC BY-SA 3.0

Station de Kanazawa par 663highland, CC BY-SA 3.0

Kaga Bōcha

Nous avons déjà envoyé un Kaga Bōcha il y a quelques années, en Novembre 2015. Le Bōcha (棒茶) est un thé vert torréfié, il appartient donc à la famille des Hōjicha (ほうじ茶). Mais le bōcha est produit exclusivement à partir de tiges de thé, d'où son nom qui signifie littéralement thé (茶) de bâtons (棒).

Le Kaga Bōcha est une spécialité de la préfecture d'Ishikawa, et de la ville de Kanazawa en particulier, mais est reconnu et apprécié d'un bout à l'autre du Japon. Il a été inventé à l'ère Meiji.

L'arôme du Kaga Bōcha est assez fort, sa couleur d'ambre, sa saveur légèrement grillée, mais douce et sans amertume. Le Kaga Bōcha convient pour accompagner aussi bien des pâtisseries qu'un repas.

Pont à Kenrokuen par Chris Gladis, CC BY 2.0

Pont à Kenrokuen par Chris Gladis, recadré, CC BY 2.0

Domaine de Kaga (加賀藩) et ville de Kanazawa (金沢市)

Le domaine de Kaga (加賀藩), était un riche domaine du Shogunat Tokugawa, controlé par le clan Maeda, une puissante famille de samouraïs. Le domaine s'étendait autour du chateau de Kanazawa, dans l'ancienne province de Kaga, située dans ce qui est maintenant la ville de Kanazawa (金沢市).

La ville de Kanazawa est magnifique, j'en recommande vivement la visite. Elle est encore très active aujourd'hui en ce qui concerne l'artisanat et les arts traditionnels.

Quelques exemples:

  • Kaga-yūzen (加賀友禅) : teinture de Kimono du district de Kaga (加賀)
  • Kanazawa-haku (金沢箔) : dorure des objets d'art de Kanazawa (金沢)
  • Kutani-yaki (九谷焼) : porcelaine Kutani (九谷)
  • Wajima-nuri (輪島塗) : laques japonaises de Wajima (輪島)
  • Kaga-zōgan (加賀象嵌) : damasquinage de Kaga (加賀)

Nishichayagai par la ville de Kanazawa, CC BY 2.1 JP

Nishichayagai (にし茶屋街) par la ville de Kanazawa, CC BY 2.1 JP

De part et d'autre de la ville on trouve les traces des prestigieuses maisons de samuraïs équipées de murs en terre, ainsi que des bâtiments équipés de fenêtres grillées. On retrouve également ces inspirations féodales dans de nombreux bâtiments modernes.

Quelques exemples de l'architecture de Kanazawa :

  • Nagamachi bukeyashiki ato (長町武家屋敷) : le district des samuraïs de Nagamachi (長町) (littéralement les « traces des résidences des samuraïs de Nagamachi »)
  • Kenroku-en (兼六園) : le « jardins des six attributs »
  • Sanchayagai (三茶屋街) : le quartier des Geiko (芸妓) de Kanazawa. Similaire au quartier de Gion (祇園) de Kyoto. Il est divisé en trois rues: Higashi (ひがし), Nishi (にし) et enfin Kazue-machi (主計町) sur les rives de la rivière Asano (浅野川).
  • La porte Tsuzomi (鼓門) de la gare de Kanazawa, en forme de tambour japonais.

Kaga Bōcha de Kanbayashi Kanazawa Chaho

Kaga Bōcha (加賀棒茶) de Kanbayashi Kanazawa Chaho (上林金沢茶舗)

Préparation du Kaga Bōcha

La quantité de thé doit être adaptée en fonction du goût désiré : environ 8 à 10 grammes de Kaga Bōcha pour 300ml d’eau bouillante. L’infusion doit durer environ 30 secondes.

Il est également possible de préparer un Kaga Bōcha au lait : infuser 4 à 5 grammes de Kaga Bōcha pour 150ml d’eau bouillante, pendant environ 3 minutes. Puis ajouter 150ml de lait préalablement chauffé. Selon votre goût, vous pouvez ajouter du sucre, de la crème fouettée et/ou de la canelle !

Bonne dégustation !