Juillet 2019 – Shincha Bio de Kawane

Pour le mois de juillet, nous avons préparé un nouveau Shincha (新茶) bio, de type Sencha (煎茶), de la région de Kawane (川根) dans la préfecture de Shizuoka (静岡).

Plantation de thé à Kawane

Deuxième Shincha bio de l'année

Après le Shincha de Tanegashima dans le sud du Japon, on remonte jusqu’au milieu du Japon, à Kawane dans la préfecture de Shizuoka, pour un second Shincha. La préfecture de Shizuoka est le numéro un pour la production de thé vert au Japon, et la région de Kawane est connue pour le thé de très haute qualité, et également pour le thé bio récolté à la main. Le thé de Kawane a en général une couleur vert clair transparente, une senteur savoureuse, et un goût fort mais doux, venu de la montagne.

Le Shincha est normalement récolté au 88ème jour (en général au début du mois de mai) à compter du premier jour du printemps (en général au début du mois de février) suivant le calendrier lunaire. 8 est un nombre de bon augure pour les Japonais. En japonais 8 s'écrit 八. Celà nous fait penser à la forme d'une montagne (Mont Fuji, par exemple) ou de l’éventail inversé, et nous donne une image de quelque chose qui s’élargit infiniment. C’est-à-dire que ça porte bonheur (en double, en plus, puisqu'il y a deux 8 dans 88). De plus, si on couche 8, ça devient ∞ infini ! C’est ainsi que si on boit un Shincha, on peut vivre en bonne santé pendant très longtemps.

Plantation de thé à Kawane

Comme la plantation de thé de ce producteur se trouve à l’altitude de 630 mètres, la récolte y est plus tardive. Le climat se caractérise par une grande différence de température entre le jour et la nuit, ce qui donne un thé très parfumé. Le producteur n’utilise plus d’insecticide depuis plus de 35 ans !

Ce thé utilise la méthode de Futsūmushi (普通蒸し), c'est à dire de cuisson à la vapeur normale ou moyenne. Elle se situe entre celle d’Asamushi (浅蒸し – cuisson à la vapeur lègère et brève) et celle de Fukamushi (深蒸し – cuisson à la vapeur profonde et lente). C’est un thé bien équilibré pour le parfum, l’umami, la douceur et l’amertume. Par contre, le producteur nous déconseille de boire ce Shincha tard dans la nuit à cause de la caféine, ce thé en ayant plutôt plus que les autres Sencha. Il conseille également de tester la qualité de l’eau utilisée pour le préparer, qui doit être très douce.

S’il reste encore du Shincha de Tanegashima chez vous, vous pouvez aussi comparer ces deux Shincha. À mon avis, le Shincha de Kawane a plus d’amertume et de goût que celui de Tanegashima.

J’ai trouvé un mariage parfait entre ce thé et le gâteau porte-bonheur. Ce gâteau est consacré au mois de juin, il s'appelle « Minazuki (水無月) » en japonais, ce qui signifie « le mois de l’eau » à cause de la saison des pluies, ou inversement « le mois sans eau » car c'est la saison de plantation du riz, pour laquelle on utilise énormément d’eau pour irriguer les rizières. En tout cas, je vais pouvoir passer le reste de l'année tranquillement grâce à ce très bon mariage.

Minazuki

Rites Estivals de Purification

Au Japon, il existes des rites appelés Nagoshi no Harae (夏越の祓え) que l'on peu traduire par « rites estivals de purification ». Les gens vont au temple shinto le 30 juin pour passer sous un grand anneau tissé de chaume, appelé Chinowa (茅の輪), installé devant le temple, en souhaitant une bonne santé, une bonne chance, une prospérité et surtout une purification. Les gens anciens s’inquiétaient pour l’été à venir, car c’est la saison des épidémies. C’est pour cela qu'il y a beaucoup de festivals à partir de ce moment partout au Japon, pour purifier les mauvais esprits.

Ce jour-là, nous mangeons aussi le gâteau que j’ai présenté plus haut. La forme représente un bloc de glace, car au moyen âge au Japon, il existait une coutume de rapporter de la glace des montagnes, mais seulement pour l'aristocratie. Ils pouvaient se rafraichir grâce à la glace, mais les gens ordinaires n’y avaient pas accès car la glace était un bien très précieux. Ainsi a été inventé le gâteau « Minazuki (水無月) », pour ceux qui ne pouvaient pas avoir de glace. On y met des haricots rouges, car le rouge est une couleur qui nous protège des maux au Japon.

Chinowa Chinowa (茅の輪)

Préparation du Shincha

La quantité de thé doit être adaptée en fonction du goût désiré : une bonne cuillère à soupe (8 à 9 grammes) de Shincha pour 180ml d’eau. L’infusion doit durer environ 60 secondes dans l’eau à 70ºC. Si l’infusion dépasse les deux minutes, le thé contiendra beaucoup de caféine. La deuxième infusion doit être plus brève que la première. Vous pouvez boire jusqu’à la deuxième infusion.

Vous pouvez aussi boire le Shincha frais. Pour celà mettez 1 litre d’eau de source avec 15 grammes de feuilles de thé au réfrigérateur pendant une nuit. Bonne dégustation !