Novembre 2017 – Aracha de Kyōto

Ce mois-ci nous avons sélectionné un Aracha (荒茶) d'Uji (宇治) dans la préfecture de Kyōto (京都).

Momijigari (紅葉狩り)

Aracha

L'Aracha (荒茶) est cuit à la vapeur puis sécher après la récolte de mai. On ne trie ni les feuilles ni les tiges. On n’arrange pas la taille du thé. C’est littéralement un thé brut. Il est soigneusement préservé dans un endroit frais et sombre pendant l’été, un peu comme on fait mûrir le vin dans une cave, puis il est mis en vente en automne, pour une durée limitée : du 1er octobre jusqu’au 30 novembre.

Le thé ainsi préparé a beaucoup de profondeur et de rondeur comparé au Shincha (新茶) de mai, thé de primeur qui a beaucoup de fraîcheur. On appelle aussi Aracha « Shincha d’automne ». Le premier shōgun, Ieyasu Tokugawa (徳川家康 1543-1616), adorait ce thé d’automne. Dans un sens, l'Aracha peut être considéré comme un thé pour les amateurs de thé.

Le producteur que nous avons choisi est Kanbayashi Shunsho. Il se trouve à Uji (宇治), dans la préfecture de Kyōto et a été fondé il y a plus de 450 ans. Il collabore avec Coca Cola Japon pour produire un thé en bouteille qui connait beaucoup de succès. On peut l'acheter dans les distributeurs automatiques ou dans les Konbini (supérettes ouvertes 24h/24 et 7j/7).

L'Aracha accompagne bien le repas. J’ai bu de l’Aracha avec un gâteau japonais saisonnier dit « Momijigari (紅葉狩り) » qui est fait de riz, de sucre et de marron de saison. C’était parfait ! Vous pouvez imaginer une scène d’automne au Japon. Dorénavant je vais aussi vous présenter des gâteaux japonais avec le thé vert de temps en temps. Nous avons beaucoup de gâteaux créatifs, selon les saisons, surtout à Kyōto. On peut sentir chaque saison dans ces gâteaux, en les dégustant.

Gâteau de Momijigari

Momijigari : la chasse aux feuilles rouges

Le gâteau de Momijigari a été créé de l’image d’une scène d’automne par une pâtisserie de Kyōto. Comme je vous l'ai déjà raconté, les Japonais respectent le changement des saisons. On admire les cerisiers au printemps, les étoiles en été, la lune vers le 15 octobre et puis les feuilles qui changent du vert au jaune, puis au rouge à la fin de l'automne. On appelle ce dernier « Momijigari (紅葉狩り) » qui signifie « la chasse aux feuilles rouge ».

Pourquoi on utilise le mot « chasse » ? Car il faut aller à la montagne pour voir le changement de couleur des feuilles comme si on allait à la chasse. Le « Momiji (紅葉) » est une espèce d'érable japonais. Il est plus petit que les autres érables et la couleur de ses feuilles change. On sert des tempura de Momiji (friture de feuilles d'érable panées) dans des magasins en banlieue d’Osaka en automne. Nous n’avons pas encore les feuilles rouges au Japon, mais ce sera pour bientôt. C’est impressionnant de les voir de prêt mais aussi de loin.

Érable en automne

Préparation de l'Aracha

La quantité de thé doit être adaptée en fonction du goût désiré : environ 1½ cuillères à soupe (8-10 grammes) d’Aracha pour 180ml d’eau. L’infusion doit durer 60 secondes dans l’eau à 70-80ºC. La seconde infusion doit être faite dans de l'eau plus chaude, et pour une durée plus courte.

Si vous avez des questions à propos du thé japonais, n’hésitez pas à nous contacter !