Juin 2017 - Shincha de Shizuoka

C’est le deuxième Shincha (新茶) de l'année ! Il vient de la préfecture de Shizuoka (静岡).

Shincha

Nous avons choisi un autre Shincha (新茶) en provenance de la région de Shizuoka (静岡). Shizuoka est très connue pour la production de thé vert&nbsp: c'est la première région productrice de thé vert du Japon. Aisni Shizuoka évoque tout de suite le thé vert, et puis le mont Fuji (富士山).

Le producteur de ce thé est Mikasaen situé dans la ville de Kakegawa (掛川), dans le sud de Shizuoka. On appelle en général le thé dans cette région Kakegawacha (掛川茶). Il est connu pour un type de Fukamushi Sencha (深蒸し煎茶), qui est cuit à la vapeur plus longtemps (de 2 ou 3 heures) que le Sencha. Le thé ainsi préparé a une amertume discrète et une saveur douce qui contraste avec sa couleur verte assez foncée.

Shizuoka Plantation

La manie des primeurs

Depuis des siècles, les Japonais apprécient les primeurs, en japonais « Hatsumono (初物) », littéralement les « choses venues les premières dans l’année », tels les légumes, les fruits ou les fruits de mer. Alors pourquoi les japonais aiment les primeurs ? Car nous les considérons comme des choses qui attirent le bonheur et nous promettent la longévité. Elles ne sont pas comme les aliments de saison.

Nous pensons que les primeurs ont de l’énergie pure ou de la vitalité, et donc que nous pouvons absorber cette vitalité. Au Japon, il y a un proverbe, « une primeur vaut 75 jours », c’est à dire que si nous prenons de la primeur, nous pouvons prolonger notre vie de 75 jours. Par conséquent, si nous buvons du Shincha qui est récolté au 88ème jour à compter du premier jour du printemps (le 4 février pour l’année 2017), nous pouvons maintenir l’état de santé parfait avec la longévité.

Les quatre primeurs précieuses pour les Japonais sont la bonite, le saumon, l’aubergine et le champignon dit « Matsutake » (une sorte de truffe). Pour la bonite, il y a le proverbe « même si on doit mettre sa femme en gage, on ferait mieux de manger de la bonite de primeur » ou encore le haïku « les feuilles vertes pour les yeux, le coucou dans la montagne et la première bonite de l’année » représentant le début de l’été.

Pour l’aubergine, la sagesse populaire dit qu'il ne faut pas donner de l’aubergine d’automne (de primeur) à sa belle-fille. Car en général, la belle-mère ne s’entend pas bien avec sa belle-fille, et donc pourquoi faudrait-il donner une aubergine délicieuse à une belle-fille indésirable (ou plutôt, qui a privé une mère de son fils) ? Une dernière devise, enfin, « Le mont Fuji pour le premier, un faucon pour le deuxième et une aubergine pour le troisième, le rêve du nouvel an. ». C’est pour cela que les Japonais apprécient tant le Beaujolais Nouveau: c'est une primeur, malgré ses qualités gustatives discutées.

Tea Set

Préparation du Shincha

La quantité de thé doit être adaptée en fonction du goût désiré : environ deux cuillères à soupe (9g) de Shincha pour 210ml d’eau. L’infusion doit durer 30 secondes dans l’eau à 80ºC. La deuxième infusion doit être faite à 90ºC pour 20 secondes, et la troisième infusion un bref instant dans de l'eau bouillante.

Si vous avez des questions à propos du thé japonais, n’hésitez pas à nous contacter !