Juin 2016 – Shincha de Kumamoto

Ce mois-ci nous avons sélectionné un Shincha (新茶) de la préfecture de Kumamoto (熊本).

Kumamotocha

Shincha

Le Shincha (新茶) de 2016 est arrivée au Japon ! Le 88ème jour à partir de l’équinoxe de printemps est le jour de première récolte du thé au Japon. La récolte dure du début de mai jusqu'au mois de juin. Le thé produit à partir des premiers bourgeons a un goût frais et une senteur fraîche. Cela évoque un vert tendre.

Shincha veut dire “le nouveau thé” en japonais. La saveur du Shincha ne peut pas s'exprimer par du thé noir ou du thé oolong qui sont classifiés parmis les thés fermentés. Le Shincha est cuit à la vapeur dès la récolte à la main d'où sa fraîcheur préservée dans le thé.

Pourquoi le premier thé est-il le meilleur ? C’est parce que les premiers bourgeons de thé gardent des éléments nutritifs pendant l’hiver, et emmagasinent beaucoup plus de théanine (la base de l'Umami) que les bourgeons suivants (ceux de la deuxième ou troisième récoltes). On dit que le thé qui a été récolté au 88ème jour de l’équinoxe de printemps nous donne une bonne santé pendant un an. Le Shincha était considéré comme “l’élixir de longévité” au Japon.

Le Shincha que nous avons choisi est classé comme Fukamushi Sencha (深蒸し煎茶). Les feuilles de thé sont longuement cuites à la vapeur, deux fois plus longtemps que pour produire du Sencha classique. Ce thé a été récolté entre le 25 et le 28 avril, et sa douceur est maximale grâce à la cuisson à la vapeur. Il a une saveur riche.

Mont Aso

La préfecture du Kumamoto, Kyūshū

Vous avez probablement entendu parler des terribles tremblements de terre survenus en avril dernier dans les préfectures de Kumamoto et d’Oita. Personne ne pensait qu’il y avait d'aussi grands tremblements de terre à Kumamoto : d’après des statistiques, la probabilité d'un tremblement de terre aussi intense dans cette région n’était que de 2%.

Kumamoto est surnommé “le pays du feu” à cause du mont Aso, en réalité un volcan. En profitant de la caldeira de ce mont, l’élevage y est actif. C’était une préfecture bucolique jusqu’au 14 avril.

Le thé produit dans la région est appelé “Kumamotocha (熊本茶)”, c'est la 9ème production de thé la plus importante au Japon.

Le producteur du thé que nous avons sélectionné est Fukumotoen. Leur usine de production de thé a été gravement endommagée par les tremblements de terre des 14 et 16 avril. Ils allaient renoncer à la récolte pour cette saison, mais quand ils ont vu les bourgeons des plants de thé s'épanouir sous le ciel, ils ont décidé de récolter le thé coûte que coûte, en rétablissant l’usine de thé avec l’aide ou le soutien de leurs clients.

C’est ainsi qu’a été préparé ce Shincha.

Feuilles de Kumamotocha

Préparation du Shincha

La quantité de thé doit être adaptée en fonction du goût désiré : environ deux cuillères à café (6 grammes) de Shincha pour 180ml d’eau.

L’infusion doit durer 60 secondes dans de l’eau à 70-80ºC. La deuxième infusion doit être faite à 90ºC pour 20 secondes, et pour la troisième pour une durée plus courte dans de l’eau encore plus chaude.